Vale advances Canadian nickel sulphate project

About Vale

6/9/2022

Vale advances Canadian nickel sulphate project

Rio de Janeiro, June 9, 2022 – Vale SA informs it has concluded the prefeasibility study for a proposed nickel sulphate project in Quebec, Canada, representing an important milestone for the project development. This strategic initiative highlights Vale’s focus on delivering low carbon and high-purity nickel products into the growing electric vehicle industry.

The proposed project in Bécancour, Quebec would be the first-of-its-kind fully domestic nickel sulphate facility for the North American market, leveraging current and future production of low carbon and high-grade nickel from Vale’s world-class Canadian operations. Based on feasibility work to date, the project would have annual capacity to process 25,000 tonnes of contained nickel into nickel sulphate, the chemical compound used in the production of pre-cathode active materials for nickel-based lithium-ion batteries. The project’s final investment decision and schedule is contingent on a range of factors including downstream battery supply chain integration and requirements, as well as board and regulatory approvals.​

“This is a key validation for a project that offers both diversified sales and an accelerated entry point into North America’s burgeoning electric vehicle supply chain,” said Deshnee Naidoo, Executive Vice President of Vale Base Metals. “We look forward to continued discussions with potential partners, as well as with the Government of Quebec and the Government of Canada, to bring this strategic project to fruition,” Naidoo said.

-

Vale fait avancer le projet de sulfate de nickel au Canada​

Rio de Janeiro, le 9 juin 2022 - Vale SA annonce qu'elle a conclu l'étude de préfaisabilité pour un projet de sulfate de nickel proposé au Québec, au Canada, ce qui représente une étape importante pour le développement du projet. Cette initiative stratégique souligne la volonté de Vale de fournir des produits de nickel à faible teneur en carbone et de haute pureté à l'industrie croissante des véhicules électriques.

Le projet proposé à Bécancour, au Québec, serait la première installation de sulfate de nickel entièrement locale du genre pour le marché nord-américain. Il tirerait parti de la production actuelle et future de nickel à faible teneur en carbone et à haute teneur des exploitations canadiennes de classe mondiale de Vale. D'après les travaux de faisabilité réalisés à ce jour, le projet aurait une capacité annuelle de traitement de 25 000 tonnes de nickel contenu en sulfate de nickel, le composé chimique utilisé dans la production de matériaux actifs précathodiques pour les batteries lithium-ion à base de nickel. La décision finale d'investissement et le calendrier du projet dépendent d'une série de facteurs, notamment de l'intégration et des exigences de la chaîne d'approvisionnement des batteries, ainsi que des approbations du conseil d'administration et des autorités réglementaires.

"Il s'agit d'une validation clé pour un projet qui offre à la fois des ventes diversifiées et un point d'entrée accéléré dans la chaîne d'approvisionnement des véhicules électriques en plein essor en Amérique du Nord", a déclaré Deshnee Naidoo, vice-présidente exécutive de Vale Base Metals. "Nous sommes impatients de poursuivre les discussions avec des partenaires potentiels, ainsi qu'avec le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada, afin de mener à bien ce projet stratégique ", a ajouté Mme Naidoo.

Media/Médias:
Jeffrey Lewis
+1 437 221 8158
Jeffrey.lewis@vale.com​​​


Vale advances Canadian nickel sulphate project